Air France autorise désormais l’utilisation des appareils électroniques en plein décollage

Air France autorise désormais l’utilisation des appareils électroniques en plein décollage

- dans HIGH TECH
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Air France autorise désormais ses passagers à utiliser leurs appareils électroniques personnels à bord.

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) a décidé d’autoriser l’utilisation des appareils électroniques portables (PED) non transmettant, c’est-à-dire avec le « mode avion » activé, durant toutes les phases de vol*.

Air France fait profiter ses passagers de cette nouvelle réglementation et leur offre la possibilité d’utiliser leurs appareils personnels, que l’avion soit en phase de roulage, de décollage, de croisière ou d’atterrissage. Avec ce nouveau service, les clients d’Air France peuvent continuer à travailler ou à se divertir dès qu’ils montent dans l’avion et jusqu’à l’arrivée à destination, en totale liberté. La Compagnie œuvre chaque jour pour offrir à ses passagers plus d’autonomie.

Rappel : depuis le mois de juillet 2013, la Compagnie offre la possibilité aux passagers de profiter de l’ensemble des distractions à bord dès leur embarquement et jusqu’à l’arrivée du vol à l’aéroport de destination. Ainsi, les clients bénéficient en moyenne d’une heure de divertissement à bord en plus, indépendamment du décollage, de l’atterrissage et du roulage de l’appareil.

Air France partage et réaffirme avec force la position de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) et rappelle que la première priorité en termes de sécurité des vols est que les passagers soient attentifs aux annonces et aux consignes des équipages.

* L’utilisation d’appareils et accessoires fonctionnant en émission ou réception Bluetooth et WIFI n’est en revanche pas autorisée, et les PED devront être totalement éteints si les conditions opérationnelles l’exigent.

 

F.C avec Communiqué

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Tunisia Economic City, futur Silicon Valley Africaine ?

6partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager