Bulla Regia : Campagne de nettoyage du site archéologique

Bulla Regia : Campagne de nettoyage du site archéologique

- dans EVASION
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Une campagne de nettoyage du site archéologique de Bulla Regia a démarré aujourd’hui, mercredi, lancée par l’Association de Développement et de Reforme Sociale de Jendouba (ADRSJ), sous la supervision de techniciens de l’Institut National du Patrimoine (INP) suite à un don japonais octroyé à la Banque Mondiale (BM) de plus de 56.000 dinars.

« L’objectif de cette campagne de nettoyage du site de Bulla Regia est la promotion de l’emploi dans la région et suite à son abandon par les touristes faute de maintenance » a expliqué Mongi Karoui, président de l’ADRSJ à l’agence TAP. Selon ses propos « le site est dans une situation médiocre par manque d’entretien. Il est également marginalisé car peu connu des tunisiens et des étrangers ».

Les travaux de nettoyage se poursuivront durant 4 mois mobilisant 40 travailleurs.

Pour sa part, Moheddine Chaouali, archéologue et responsable des sites archéologiques de Bulla Regia et de Chemtou (INP) a déclaré que l’avantage de ces travaux de nettoyage est l’employabilité locale dans ce site d’une superficie de 80 ha.

Selon ses propos, « ces travaux jouent aussi un rôle de développement et de promotion de la destination de ce site qui souffre de manque d’entretien, de sauvegarde de ses nombreux monuments, et de négligence de la part de l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle (AMVPPC) ». « L’AMVPPC gagne énormément en matière de droits d’entrée du site, mais n’offre, par contre, aucun service de maintenance et de mise en valeur » a-t-il déploré.

S’agissant des « travaux de sauvegarde et de restauration des monuments délabrés et ceux qui menacent ruine du site, ils dépendent de l’INP, s’agissant notamment des Thermes de Memmia, du Théâtre Antique Romain, du Capitole et de la Maison de la pêche ».

Chokri Laabidi, responsable financier régional du « projet communautaire et participation locale » dans le cadre du don japonais accordé au gouvernorat de Jendouba a expliqué que « ce projet s’inscrit dans le cadre d’une collaboration entre le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi, la BM et le tissu associatif de Jendouba ». « Le superviseur du don est la BM et l’exécuteur du projet d’une valeur totale de 3,4 MD, le ministère de tutelle en collaboration avec les associations de Jendouba ». Parmi les composantes de la tranche de 1,7 MD du projet figure le nettoyage du site de Bulla Regia ( plus de 56.000 dinars).

Le site archéologique de Bulla région comprend d’incroyables nombreux monuments dont des Citernes, un Ensemble monumental, un Arc de triomphe, les Thermes de Julia Memmia, la Maison du trésor, un Théâtre, un Marché, une Basilique et des Esplanades Monumentales.

 

Source : CP

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager