Démarrage des consultations autour du projet du plan de développement régional du Sud

Démarrage des consultations autour du projet du plan de développement régional du Sud

- dans EVASION
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Les travaux de la première consultation du projet de la planification du développement du sud a démarré, lundi, au siège de l’Office du Développement du Sud (ODS) à Médenine. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’une coopération technique avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). L’objectif de ces travaux est l’élaboration d’une étude stratégique autour de l’avenir du développement dans la région du Sud tunisien pour la période de 2016-2035.

Le directeur général de l’ODS, Mohamed Riahi, a indiqué que cette étude permettra de mieux exploiter les ressources existantes et les spécificités du Sud afin de limiter les disparités régionales, la pauvreté et le chômage notamment chez les diplômés.

Selon la même source, ce plan stratégique et prospectif s’effectuera sur deux phases. La première vise à identifier les failles des stratégies de développement actuelles. La seconde phase consiste à détecter les perspectives et les choix à entreprendre pour mettre en place une stratégie adaptée à la région. Cette seconde étape servira à déterminer les secteurs prioritaires et à établir un plan d’intervention.

En ce sens, une première série de consultation régionale a été entamée, lundi, au siège du gouvernorat de Médenine entre les experts japonais, les experts de l’ODS, des élus de l’assemblées constituantes (ANC), des représentants de la société civile et des autorités concernées.

Au cours ces consultations, les participants ont évoqué les défis à surmonter à savoir la pauvreté, le chômage, le manque d’équipements collectifs, la prépondérance du tourisme estival, la désertification, l’absence de zone industrielle aménagée et la faiblesse de l’infrastructure de la région.

Le directeur régional du développement, Abdennaceur Ghrab a indiqué que la situation géographique stratégique de la région la prédispose à devenir un pôle économique industriel, ajoutant que, plusieurs domaines peuvent être développer à l’instar de l’huile d’olive, la pêche, l’élevage ovin, l’artisanat et l’énergie renouvelable.

 

Source : communiqué

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager