Le festival d’animation 2011 dans dix villes tunisiennes

Le festival d’animation 2011 dans dix villes tunisiennes

- dans CULTURE
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

L’édition 2011 des journées du cinéma d’animation se tiendra du 16 au 23 décembre dans dix villes tunisiennes: Bizerte, Houmet-Souk, Gabes, Le Kef, Nabeul, Sfax, Sousse, la Goulette, Carthage et Tunis.

La programmation pour enfants et adultes offrira l’occasion de découvrir ou redécouvrir le meilleur de la création animée tunisienne et française.  Organisé par l’institut français de Tunisie en collaboration avec de nombreuses associations tunisiennes, ce festival proposera une sélection exceptionnelle de courts métrages, longs métrages, films pour enfants et adultes, films en 3D et films en images de synthèse.

Le programme pour enfants prévoit dix oeuvres entre longs et courts métrages, dont quatre films tunisiens : « Ryeh » de Lotfi Mahfoudh (2008), « La poule de Sabaa » de Rafik Omrani (2011), « l’enfant-roi » de Mohamed Hassine Grayaa (2007), et « Le château de sable » de Mustapha Taieb (2011).

Les adultes auront droit à quatre films tunisiens et français: « L’ambouba » de Nadia Rais (2009), « Coma » de Alaeddine Boutaleb (2010), « Lagorama » de H5 (France, 2009, gagnant d’un Oscar 2010 dans la catégorie films d’animation) et « Le petit dragon » de Bruno Collet (2009).

De grands noms de l’animation, tunisiens et français seront également à l’honneur. Ainsi le public pourra voir trois des courts métrages de Zouheir Mahjoub, l’un des pionniers du cinéma d’animation en Tunisie, actuellement directeur de AZA production et président de l’association de promotion du cinéma d’animation et des arts connexes à la Marsa. Il s’agit de « Fleur de pierre » (1992), « Les deux souris blanches » (1992) et « la goutte miraculeuse » (2009).

Du côté français, un programme Sylvain Chomet sera au rendez-vous. Chomet est l’un des réalisateurs français de films d’animation les plus reconnus. Le public pourra voir son dernier film « L’illusionniste » (César 2011) écrit d’après un scénario inédit de Jacques Tati, mais aussi « Les triplettes de belleville » (2003) et « la vieille dame et les pièges », l’un de ses premiers films dans les années 90.

Parmi les invités de cette édition, Georges Lacroix, producteur et réalisateur de films d’animation français et l’un des pionniers de l’animation 3D qui partagera sa passion de la 3D à Tunis et à Nabeul.Dessinateur BD, illustrateur, Georges Lacroix a réussi au cours de la décennie 90 grâce à son studio parisien à réaliser et produire les fables géométriques ou encore Insektors, une série entièrement animée en images de synthèse 3D ayant remporté 25 prix internationaux.

Un coup de projecteur sur les films des écoles de cinéma sera d’autre part l’occasion de découvrir les réalisateurs de demain à travers deux sélections de courts-métrages d’étudiants tunisiens et français qui on déjà fait leur preuves début décembre au Forum des images de Paris lors du 9ème carrefour de l’animation avec des oeuvres originales dans leurs histoires et différentes dans les techniques d’animation dont le court métrage tunisien « Effet papillon » réalisé par le tunisien Houssem Ben Amor, de l’école NET info de Nabeul.  Une sélection de trois courts métrages de l’Institut supérieur des arts multimédias de la Manouba (ISAMM) est également au programme.

Il est à noter que le programme détaillé (projections, horaires, lieux…) dans toutes les villes est consultable sur le site www.institutfrancais-tunisie.com

Source: TUNIS (TAP)

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Programme complet du 52ème Festival international de Hammamet

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager