Le pain, l’aliment numéro un en Tunisie

Le pain, l’aliment numéro un en Tunisie

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Le pain, un aliment de base pour les peuples du monde entier et ce, depuis la découverte fortuite de céréales il y’a de cela plusieurs milliers d’années. En Tunisie,  il est consommé en quantités énormes (plus de 250kg/ par an et par habitant), surtout durant la période du mois de Ramadan où il est présent sur toutes les tables, durant la rupture du jeune.

Fruit d’un héritage ancestral (période de la colonisation), le pain tunisien varie énormément, comme c’est le cas en France où la tradition boulangère est assez riche, d’une région à une autre.

Cependant, deux principales variétés ressortent du lot : Le pain viennois (très proche de la traditionnelle baguette française), caractérisé par une texture compacte une croute dorée à la saveur si particulière. Et d’un autre coté, on retrouve le pain italien, dont l’aspect plus aéré et la croute plus blanche, offre un croquant en bouche très apprécié par les amateurs de bon pain chaud.
Sans oublier le pain au son, aux céréales, à l’orge, complet ou encore le Khobz Tabouna (pain traditionnel à la croute dure), sans sel…

Mais c’est incontestablement le pain «mbasses» (sorte de pain brioché) qui plait généralement le plus aux tunisiens. Pendant le Ramadan, il fait office de pain roi grâce à son odeur si raffinée et à son goût moelleux.

Chaque boulangerie apporte sa touche personnelle à ce pain qui peut se décliner en plusieurs variantes, tant au niveau du goût (Parfumé au lait,  aux graines de fenouil ou aux sésames, à l’huile d’olive, aux olives,  aux oignons et tomates, aux aromates et même à harissa !) que de la forme (rond, allongé, tressé, en boule…).

Lors de votre séjour, ne manquez pas l’occasion de visiter quelques boulangeries, surtout qu’en ce moment de jeune, elles redoublent d’effort et proposent  à leurs clients le meilleur de leurs produits.
De plus, il s’agit d’un produit pas cher car subventionné par l’Etat.  Le pain ou la baguette coutent  190 millimes (moins  de 10 centimes d’euros). Quant aux pains plus évolués, leur prix peut varier entre 300 (15 centimes d’euros) et 800 millimes (40 centimes d’euros).

Florence Chouba

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager