Les îles Kerkennah : Entre beauté, légendes et évasion…

Les îles Kerkennah : Entre beauté, légendes et évasion…

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

A la découverte de Kerkena (Kerkennah)

Kerkennah (ou Kerkena) est un archipel méditerranéen situé en Tunisie. Constitué de deux principales îles (Chergui et Gharbi) et de deux ilots,  Kerkennah est située à 20 km de la ville de Sfax, en plein golfe de Gabès.

D’une longueur de 35 km, la superficie totale de l’ile est de 160 km2. Il s’agit d’un ancien comptoir de pêche phénicien (Kyrakyn) fondé d’ailleurs durant la même époque que celui de Kerkouane, plus au nord (dans le Cap bon). Surnommé Kyranis par les grecs, puis Circina par les romains, ce n’est qu’à l’arrivée des arabes que l’île pris enfin le nom qu’on lui attribue actuellement.

 

Tandis que les principales villes de Kerkennah se situent sur la côte nord afin de faciliter l’accès vers le continent, plusieurs petits villages se sont implantés au fil des siècles, sur la côte sud, afin de faire face aux invasions de l’Italie et de la Grèce.

Le plus ancien village de l’archipel serait celui d’Ouled Bou Ali. Situé en plein milieu de l’ile, il abrite le souk du vendredi ou se donnent rendez-vous les habitants de l’archipel. On y trouve entre autre, un très vieux café turc ou se réunissaient jadis, le comité des sages.
Ce village abrite également d’anciennes familles israélites (quartier de Dar Chelly) venues probablement de Djerba pour le commerce de bijoux, de vin, d’huile ou d’argent. Ces familles ont finit par se propager à Ouled Kacem, Kellabine et El Abbasia ou elles ont finit par s’intégrer avec les habitants.

L’archipel de Kerkena est chargé d’un lourd passé historique. La preuve : le visiteur pourra y découvrir plusieurs sites archéologiques, répartis sur plusieurs parties des deux iles: 16 ruines romaines et 4 d’origine arabo-turque.
Il n’est pas rare d’apercevoir parfois, de ravissantes jeunes filles d’une rare beauté, dont les yeux bleus et la chevelure blonde rappelle bizarrement le faciès européen. Et pour cause : selon une ancienne légende, quelques ancêtres des kérkeniens auraient atterris sur l’ile vers le 16ème siècle (une période de bataille navale intense entre les turcs et les espagnols), dans des conditions assez mystérieuses (anciens soldats repentis, esclaves…). Selon les récits des anciens, l’un des sultans ottomans y aurait même caché les plus belles créatures de son harem, de peur de représailles.

A ne pas manquer : Chaque année, Kerkennah célèbre deux festivals : Le premier, le festival traditionnel du poulpe se déroule pendant la dernière semaine du mois de mars. Expositions des techniques de pêche, dégustations de mets vous y attendent.
Quant au festival de la sirène, il a lieu entre le mois de juillet et aout. Il propose de découvrir le folklore de ma région, grâce à des troupes de musique locales, des défilés d’habits traditionnels, des marches de villages…

Vous serez également subjugués par la beauté de l’archipel et son calme. Le tourisme n’est pas encore très développé sur l’ile, d’où l’avantage de profiter d’un séjour calme et loin du stress quotidien de la ville! Bref, un endroit idéal pour vous couper du reste du monde et retrouver un esprit serein.
Surtout que les Kerkéniens sont connu pour leur gentillesse et leur hospitalité légendaires.

Pour rejoindre Kerkennah

Plusieurs vols en partance de Paris vers  divers aéroports de la Tunisie, permettent de rejoindre ce havre de paix: Paris-Sfax, Paris-Monastir ou Paris-Tunis (puis par Bus). Vous devrez ensuite prendre le BAC jusqu’à la ville de Sidi Youssef.

Bons plans

Pour vous loger, vous avez à votre disposition plusieurs établissements hôteliers :

Le Cercina

Petit hôtel bon marché de 32 chambres, pied dans l’eau. En haute saison, le prix est d’environs 28 dinars (14€) la nuit en demi-pension et de 45 dinars (22.5 €) en pension complète. Son restaurant, spécialisé dans les poissons et fruits de mer, est particulièrement excellent.

Le grand Hôtel

Établissement de 2 étoiles constitué de 350 chambres avec vue sur mer et piscine aménagée. Moyenne et haute saison : environs 38 dinars en demi-pension (19€).

Résidence Club Kerkena

Il s’agit de petits bungalows aménagés, situés en bord de mer.  Une grande piscine et une ambiance club vous y attendent. Les prix se situent entre 28 (14€) et 33 dinars (16.5€) en semi pension selon la saison.

Hôtel Dar Kerkennah

Établissement 4 étoiles Caractérisé par une ambiance traditionnelle qui évoque l’image d’une bâtisse construite à l’ancienne. Ces chambres d’hôtes (capacité de 32 lits) offrent une sensation d’intimité inspirée du panorama de la façade. Profitez d’une ambiance exotique d’une gastronomie du terroir avec des fruits et des légumes BIO, une cuisine saine et des senteurs locales.

A découvrir également, les restaurants La Sirène (à Remla) et Le Régal (à El Attaya) ou encore du café Ali Ouarda (à El Attaya) dont le propriétaire, Salah Ouarda est un musicien kerkénien connu internationalement.

S.E

 

Mis à jour le 09-08-2012

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager