Solutions d’urgence pour sauver le tourisme saharien en Tunisie

Solutions d’urgence pour sauver le tourisme saharien en Tunisie

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Au lendemain de la révolution tunisienne, le secteur touristique s’est retrouvé frappé de plein fouet par une crise sans précédent. L’activité touristique dans le sud tunisien a connu d’importantes difficultés ayant engendré un grave déficit au niveau de son rendement et plus encore la fermeture de plusieurs unités touristiques rapporte l’agence TAP dans une dépêche. Cette situation a entraîné la perte de plus de 600 emplois directs et s’est répercuté négativement, sur les métiers para-touristiques dont notamment, l’artisanat.

Mettre en œuvre des solutions urgentes

Cette situation a fait l’objet jeudi à Tunis, d’une séance de travail tenue entre le ministre du tourisme, Elyes Fakhfakh et plusieurs professionnels de la région du sud ainsi que les présidents des fédérations nationales de l’hôtellerie et des agences de voyages.

Selon le ministre du tourisme, cette rencontre a permis d’examiner « une situation peu reluisante et de mettre en œuvre des solutions urgentes pour dépasser le cap difficile et sauver l’actuelle saison saharienne », insistant sur « la nécessité d’améliorer l’accessibilité aérienne de la destination et la qualité du produit et de l’environnement, dont la dégradation est devenue inquiétante ».

Aujourd’hui, a-t-il souligné, il faut redonner confiance aux opérateurs et renforcer les flux touristiques vers le sud tunisien. Et d’ajouter que, sur le plan structurel, le tourisme saharien, figure en bonne place, dans la stratégie de développement du tourisme tunisien à l’horizon 2016.

Un budget de promotion exceptionnel alloué à cette région

Les professionnels du tourisme ont indiqué de leur part, que le déficit d’activité a aggravé davantage l’endettement des unités touristiques et engendré la fermeture de plusieurs hôtels. Pour la relance du secteur, ils ont proposé un budget de promotion exceptionnel pour la région et l’adoption d’un plan de sauvetage qui émanera des professionnels et dont les contours sont déjà identifiés.

Eductour et week-end découverte aux diplomates

Ainsi,  plusieurs opérations de promotion du tourisme saharien ont été annoncées, dont un Eductour des agents de voyages espagnols à Tozeur, des voyages de presse pour les journalistes français, chinois et russes ainsi que des campagnes radio en Suisse, en Allemagne et en Belgique…

Par ailleurs, le ministère du tourisme a invité les ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques accrédités à Tunis, pour un week-end de découverte les 7, 8 et 9 décembre 2012, des multiples richesses touristiques et culturelles du sud tunisien. Les diplomates visiteront les gouvernorats de Tozeur et Kébili, où seront organisées plusieurs actions promotionnelles touchant à la culture et à la gastronomie de la région.

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager