Sondage : 40% des Français prêts à venir passer leurs vacances en Tunisie

Sondage : 40% des Français prêts à venir passer leurs vacances en Tunisie

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Le cabinet d’études marketing «3C Etudes» vient d’effectuer un sondage auprès des Français sur la perception de l’image de la Tunisie post-révolution en France et son effet sur le tourisme tunisien, pendant la période allant du 28 juin au 3 juillet 2012.

Le tourisme tunisien est de retour en 2012

Le sondage a été réalisé par téléphone, auprès d’un échantillon de 569 individus, représentatif de la population française âgée de 18 ans constitué selon la méthode des quotas respectant les proportions par sexe, âge et catégories sociaux-professionnelles (CSP).

Les touristes Français en Tunisie

Le sondage comporte 13 questions dont 3 servants d’éclairage sur le lien de la personne enquêtée avec la Tunisie : l’a-t-il déjà visitée ? Combien de fois ? Et en quelle année ?

35% des Français déclarent avoir déjà visité la Tunisie. Quand on visite la Tunisie, on aime, et on y revient. En effet, la moyenne de visites est de 3 fois, pour ceux qui l’ont déjà visitée.
Ainsi,  la fréquentation a évolué de manière variable au gré des évènements internationaux et a été marquée par un début des années 2000, difficile. Remontant lentement mais surement la pente, la reprise s’est vue freinée par la crise financière mondiale à partir de 2009. Cela corrobore notamment avec le fait que le taux de départ en vacances des Français stagne à 68% depuis la crise alors qu’il était de 74% avant 2008* ; la France étant le premier client européen du tourisme tunisien après que le marché allemand ait rétrogradé en seconde place depuis 2002.

La révolution tunisienne et le séisme qu’elle a provoqué au sud de la méditerranée  viennent donner un coup de frein au secteur en 2011. Une perturbation éphémère, rapidement oubliée si l’en en croit les chiffres et ce qu’ils laissent présager, en 2012.

Par genre, les Françaises ont visité la Tunisie un peu plus que leurs concitoyens mâles (respectivement 37% et 32%), mais moins fréquemment (2,25 fois contre 4 fois).
Naturellement, plus on est âgé et plus on a de chances de visiter plus souvent le pays du jasmin. La fréquence de visite varie de 1,7 chez les femmes de 15 à 24 ans à 7 fois chez les hommes de plus de 65 ans.

Cette étude n’ayant pas spécifiquement fait la différence entre le séjour touristique et le séjour d’affaires, il n’en ressort pas moins des conclusions fort intéressantes, qui traduisent probablement une partie du positionnement endémique dont souffre le tourisme tunisien, qui a du mal à se débarrasser don son image de destination low cost malgré des efforts remarquables et des investissements de poids pour le tirer vers le haut de gamme.

En effet, une analyse par catégorie socioprofessionnelle permet de constater que la Tunisie attire plutôt les retraités, les ouvriers, les employés et les professions intermédiaires. Elle est beaucoup moins bien performante en direction des cadres et professions intellectuelles supérieures.

Au niveau régional, 41% des habitants de la région parisienne ont visité la Tunisie, suivis par ceux du Sud-est (37%), du Nord-ouest (36%), du Sud-ouest (35%) et enfin du Nord-est (27%).

La révolution tunisienne par rapport aux deux rives de la méditerranée

Ce volet du sondage veut scruter l’avis des Français sur l’impact de la révolution tunisienne sur, d’un côté, les pays de l’Afrique du nord et de l’autre sur les pays du sud de l’Europe.

Deux questions ont été posées en ces termes :

« Pensez-vous que l’influence de la révolution tunisienne a eu un impact positif sur le sud de la méditerranée…? »

« Pensez-vous que l’influence de la révolution tunisienne a eu un impact positif sur le nord de la méditerranée (France, Espagne, Italie…) …? »

Les résultats sont les suivants : Pour 57% des Français la révolution tunisienne a eu un impact positif sur le sud de la méditerranée, voire très positif pour 15% d’entre eux. Par contre l’impact était négatif pour 10% des Français et très négatif pour 3% d’entre eux. 6% estiment que l’impact n’était ni positif ni négatif, alors que 27%  n’ont pas d’avis sur le sujet.

Par ailleurs, l’impact de la révolution tunisienne sur le nord de la méditerranée est jugé positif par 35% des Français et même très positif par 7% d’entre eux. En revanche 15% le jugent négatif et 4% très négatif. Ils sont 25% à le considérer ni positif ni négatif et 25% à ne pas exprimer d’avis sur le sujet.

41% des hommes et 30% des femmes estiment positif l’impact de la révolution tunisienne sur le nord de la méditerranée, et même très positif pour 11% des premiers et 5% des secondes.

Que pensent les Français de la politique en Tunisie ?

La question posée dans ce volet était ainsi exprimée : « Est-ce que vous pensez que la politique engagée par la Tunisie après sa révolution est très réussie, plutôt réussie, plutôt pas réussie ou pas du tout réussie ? »

Les résultats sont les suivants : 37% des Français pensent qu’elle est réussie et même très réussie pour 2% d’entre eux. Par contre 26% ne la trouvent pas réussie et 6% pas réussie du tout. 37% sont sans avis sur le sujet.
Par genre, 41% des hommes et 33% des femmes trouvent cette politique réussie.

Selon l’âge et le sexe ce sont les hommes de 50 à 64 ans et les femmes de 18 à 24 ans qui sont les plus optimistes quant à la politique engagée par la Tunisie après sa révolution. Cette dernière est jugée réussie par 52% des premiers et 43% des secondes.

Les effets le tourisme en Tunisie

La question a été posée en ces termes : « Ce qui se passe en Tunisie vous incite-t-il à y venir en vacances ? »

Les résultats sont comme suit : 40% des Français sont incités à venir passer leurs vacances en Tunisie, 15% sont même très incités. En revanche 33% ne sont pas incités. 20% n’étant pas incités du tout. 19% y sont indifférents et 8% n’ont pas d’avis sur la question.

45% des hommes et 36% des femmes sont incités à passer leurs vacances en Tunisie.

Les femmes de moins de 50 ans sont plus méfiantes. 42% de celles qui ont 18 à 24 ans, 44% de celles qui ont 25 à 34 ans et 41% de celles âgées de 35 à 49 ans ne sont pas incitées à visiter la Tunisie.
En termes de CSP, 56% des ouvriers et 52% des cadres et professions intellectuelles supérieures sont les plus incités à voyager en Tunisie.

 

Communiqué 3C Etudes

 

A propos de 3C Etudes
3C
Etudes est un groupe tunisien leader des études marketing. Il a été fondé en 2002 en Tunisie et opère en France, au Maghreb, en Afrique et au Moyen-Orient. Il est spécialisé dans la réalisation des sondages d’opinion notamment grâce à sa couverture des élections présidentielles françaises de 2007 (et de 2012) après visa de la Commission des Sondages (française).

* Sources : Baromètre Ipsos / Europ Assistance Group – Intentions et préoccupation des Européens pour les vacances 2011

 

 

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager