Tout savoir sur le régime de change en Tunise

Tout savoir sur le régime de change en Tunise

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Dès votre arrivée en Tunisie, vous aurez le choix entre plusieurs manières de faire le change pour la monnaie locale, le dinar tunisien (TND).
Qu’il s’agisse de l’aéroport (guichets spécialisés), des bureaux de poste, des banques ou des hôtels, vous pourrez y effectuer cette opération à n’importe quel moment, mais sous certaines conditions.

pièces et billets tunisiens

Fixé par la Banque Centrale de Tunisie (BCT), le taux de change proposé n’est pas un taux flottant. Les cours varient ceci dit d’une agence bancaire à une autre en fonction de la marge appliquée par chaque banque et par rapport à chaque devise.

Régime de change de la Banque Centrale de Tunisie ¹


La réglementation des changes est fondée sur le code des changes, relative au commerce extérieur et leurs textes d’application.  Sachant que les règlements entre la Tunisie et l’étranger peuvent être effectués en devises cotées sur le marché des changes ou en dinars tunisiens convertibles par l’intermédiaire de comptes étrangers.

La réglementation du régime de change repose sur les principes suivants:

  • Le taux de change du dinar tunisien est déterminé librement sur le marché des changes créé depuis le 1er mars 1994 entre les intermédiaires agréés de la place de Tunis y compris les banques offshore.
  • La Banque Centrale de Tunisie intervient sur ce marché et publie, à titre indicatif, au plus tard le lendemain, le cours de change interbancaire des devises et des billets de banque.
  • Les importateurs et les exportateurs de produits et de services peuvent se couvrir contre le risque de change sur le marché interbancaire à terme. Les cours à terme sont librement négociés entre les opérateurs et la banque contrepartie.
  • Les Intermédiaires Agréés sont autorisés à coter des options de change devises/dinars au profit de leur clientèle résidente en vue de leur permettre de se couvrir contre le risque de change généré par les opérations commerciales sur biens et services et les opérations financières, réalisées conformément à la réglementation des changes en vigueur.
  • L’achat d’options de change devises/dinars par les résidents doit s’effectuer par l’entremise d’un Intermédiaire Agréé et doit être adossé à une opération commerciale ou financière effective réalisée conformément à la réglementation des changes en vigueur.
  • Les Intermédiaires Agréés peuvent effectuer entre-deux des options de change devises/dinars pour couvrir le risque de change lié aux opérations de leur clientèle résidente.
  • Les options de change autorisées sont celles de type européen.

Notion de résidence ²

La réglementation des changes s’applique aux personnes en fonction de leur résidence.  Personnes non-résidentes concernées :

  • Les personnes morales tunisiennes ou étrangères pour leurs établissements à l’étranger.
  • Les personnes physiques de nationalité étrangère domiciliées hors de Tunisie.
  • Les fonctionnaires étrangers en poste en Tunisie quelle que soit la durée de leur séjour.
  • Les personnes physiques de nationalité tunisienne domiciliées à l’étranger depuis plus de deux ans et y possédant le centre de leurs activités. Ces personnes peuvent bénéficier du statut de résident pour effectuer un certain nombre d’opérations en Tunisie (emprunts en dinar, ouverture de comptes intérieurs, acquisition de biens et droits immobiliers en Tunisie,…). Elles réintègrent leur statut de résident dès leur retour définitif en Tunisie.

Importation & réexportation de moyens de paiements ³

  • L’importation et l’exportation du dinar tunisien en billets ou en pièces sont interdites.
  • Les voyageurs non-résidents peuvent importer librement, sans limitation de montant, des billets de banque étrangers, des chèques et tout autre moyen de paiement libellé en monnaies étrangères.
  • Les devises importées doivent être déclarées à la douane à l’entrée du territoire tunisien si elles sont destinées à être versées au crédit d’un compte en devises ou en dinars convertibles ou si le voyageur non-résident compte réexporter un montant supérieur à la contre-valeur de 5.000 dinars tunisiens.
  • La reprise des billets de banque étrangers et des chèques de voyage en devises est assurée par les intermédiaires agréés, les bureaux de douane habilités à cet effet, ainsi que les personnes qui ont obtenu une sous-délégation d’un intermédiaire agréé (hôteliers, restaurateurs, agences de voyages, magasins d’artisanat…).
  • Les voyageurs non-résidents peuvent reconvertir les billets de banque tunisiens sans limitation de montant :
  • Sur présentation du bordereau d’échange qui leur est délivré à la cession de devises si le montant à reconvertir est inférieur à 5.000 dinars, et
  • Sur présentation dudit bordereau ainsi que de la déclaration en douane si le montant à reconvertir est supérieur à 5.000 dinars.
  • Les voyageurs non-résidents peuvent réexporter le reliquat non utilisé des devises qu’ils ont importé:
  • Sans justificatif,  si le montant à réexporter est inférieur à la contre-valeur de 5.000 dinars,
  • Au vu d’un bordereau valant autorisation de sortie de devises, si celles-ci ont été reçues de l’étranger par chèque, virement ou mandat ou tout autre titre de créance ou si elles proviennent du débit d’un compte étranger en devises,
  • Au vu de la déclaration d’importation de devises visée par la Douane si le montant à réexporter a été importé matériellement de l’étranger et est égal ou supérieur à la contre-valeur de 5.000 dinars.

Liste des banques tunisiennes

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la liste complète des banque tunisiennes.

Source : BCT 

Circulaire de la BCT aux IA n°2001-11 du 4 mai 2001 telle que complétée par la circulaire de la BCT aux IA n° 2007-27 du 18 décembre 2007
Circulaire de la BCT aux IA n° 2007-27 du 18 décembre 2007 abrogeant la circulaire de la BCT aux IA n°89-08 du 6 mars 1989

Avis de change n° 3 du 5 octobre 1982
Décret n° 77-608 du 27 juillet 1977

3 Avis de change du Ministre des Finances publié au JORT n°10 du 3 février 2006 tel que modifié par l’avis de change paru au JORT n°18 du 2 mars 2007.
Circulaire de la BCT aux IA n° 94-13  du 7 septembre 1994 telle que modifiée par la circulaire de la BCT aux IA n° 2007-13 du 25 avril 2007.

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager