Tunis

Tunis

- dans Villes
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Tunis, capitale de la République Tunisienne

La ville de Tunis est la capitale de la République Tunisienne. Il s’agit d’ une ville jeune et cosmopolite, qui présente un bon nombre de quartiers et de lieux historiques incontournables pour tous ces visiteurs. Cette citée méditerranéenne est à moins de 2 heures d’un bon nombre de capitales européennes et comprend un aéroport de standard international, l’aéroport de Tunis-Carthage. Ceci en fait une destination touristique de premier ordre et une des villes les plus visitées dans le bassin méditerranéen!

La médina de la ville de Tunis et son attrait cosmopolite

D’un point de vue historique, la médina de Tunis figurait dès le 3ème siècle de notre ère sur les cartes géographiques de l’époque, à dix milles de Carthage, en arrière du lac de Tunis, porte déjà le nom de « Thui ». Mais aucune autre vignette ne nous fournit d’indications complémentaires sur la cité durant la domination romaine. Par la suite, la ville latinisée, fût christianisée et sous la domination vandale, aurait même été dotée de termes.
Ce n’est qu’avec l’arrivée des arabes et la destruction de Carthage par ces derniers que Tunis prend son essor, au début du 8ème siècle.
Plus ancienne partie de la ville de Tunis, la médina est celle où se trouvent concentrés le plus grand nombre d’édifices auxquels les princes qui ont gouverné le pays ont associés leur nom: mosquées, medersas, Turbas, hammams, mausolées, casernes, palais princiers, mosquées etc. auxquels il faut ajouter les imposantes et somptueuses demeures dues à l’initiative de hauts dignitaires et de notables fortunés de l’époque.

La ville de Tunis
Mosquée Ezzitouna Tunis

Ces constructions se dressent le long des rues qui ont pour la plupart, conservé leur tracé primitif, offrant ainsi à la vue des monuments historiques aux différents apports architecturaux: andalous, musulmans, ottomans et italiens.
Une enceinte, formée de briques et d’argile, fixera les limites de la ville. Souvent endommagée et parfois même, totalement détruite au cours de révoltes qui ensanglantèrent l’Ifriqiya (l’Afrique du nord durant le moyen âge) et maintes fois consolidée, cette enceinte conserva toujours son tracé d’origine. Elle s’ouvrait sur l’extérieur, à l’aide de plusieurs portes. Certaines d’entre elles ont survécu à des siècles de reconquêtes et de dynasties. La médina de Tunis est classée depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

A découvrir dans lors de votre voyage à Tunis

Les Souks de Tunis

Les souks, rien que de penser à ce mot magique, cela évoque irrémédiablement les senteurs orientales et mystiques, auxquelles viennent s’ajouter les couleurs entremêlées de riches textures en cuir, en bois taillé et en cuivre ciselé.
A peine parvenus à l’orée de ce dédale de rues et d’impasses, que l’on aperçoit déjà un spectacle digne des mille et une nuits, semblable à une caverne d’Ali Baba d’où jaillissent une myriade de bijoux, parfums, ornements, tissus et poteries traditionnelles.
Pour y accéder, rien de plus simple: à partir de la porte de France (Bab Bhar), on aura le choix entre deux rues : la rue de la Kasbah ou bien la rue Jamaâ Ezitouna (la mosquée de l’olivier) qui se rejoignent toutes deux au niveau de ladite mosquée.

Le cuivre et l’argent offrent matière à des créations étonnantes. A longueur de journée, des graveurs sur cuivre cisèlent à coup de petits marteaux, des services à thé, plateaux, narguilés, cendriers sur lesquels on pourra volontiers, en tant que futur présent, graver le nom d’un ami ou d’un parent. On reste étonné devant la maitrise de cette technique ancestrale de gravure, transmise de père en fils.
Vient ensuite le souk des parfums ou l’on se laisserait volontiers, griser par les mystères de ces petits flacons remplis d’essences variées (ambre, jasmin, santal, musc, rose, cannelle…) dont les secrets de production demeurent jalousement gardés. Les parfumeurs proposent également de l’encens, des herbes rares (marjolaine, basilic, romarin…) aux vertus médicinales ou encore des poudres minérales, argiles et écorces d’arbres séchées (khol, henné, pierres d’alun…). Vos sens en seront exaltés.

En passant par le souk des orfèvres, on tombe assurément sous le charme des bijoux d’ambre, d’ivoire, de corail ou d’améthyste. Parmi tous ces chapelets, bagues en or ou en argent, colliers, bracelets, boucles d’oreilles, boites à talisman, anneaux… aux formes et aux caractéristiques variées, vous dénicherez surement l’objet rare. On est également conquit par la maroquinerie ou l’art du cuir tanné et son odeurs suave, si caractéristique.

Un peu plus loin, on pourra admirer les services de tables, lampadaires, vases, cendriers ou objets décoratifs…témoins d’une longue tradition tunisienne spécialisée dans la poterie. Ce savoir-faire remonte à l’antiquité, en passant par le moyen-âge, durant la période andalouse et musulmane. Sans oublier les tapis, exposés dans chaque recoin des souks de Tunis. Il faut savoir que le tapis tunisien se distingue par une riche variété de matériaux et de couleurs, avec autant de motifs décoratifs.

La nouvelle ville de Tunis

Bâtie à l’époque du protectorat français, vers le 19ème siècle, le centre ville de Tunis offre un cadre assez particulier. Constituée d’un axe principal qu’est l’avenue Habib Bourguiba et l’avenue de France, Tunis est bondée de cafés-terrasses, de restaurants, de cinémas,de boutiques, de théâtres , de lieux culturels et centres commerciaux.

ville moderne Tunis
L’avenue Habib Bourguiba à Tunis

Les immeubles et autres demeures datant des années 30 et leur vieilles façades d’époque, témoignent d’un style architectural atypique, ou se sont mélangés divers laboratoires (style éclectique, néo-mauresque, moderniste…) initiés par des architectes de renom tels qu’Olivier Clément-Cacoub, Le Corbusier… Un peu plus loin, le quartier de Lafayette et sa grande synagogue de Tunis ou encore le quartier portuaire de la vieille Sicile dégagent un charme particulier pour une ville qui fût jadis un endroit d’amitié et de respect mutuel entre ses différents habitants du siècle dernier (français, italiens, maltais et juifs).

Plan de Tunis


Agrandir le plan

Afin d’organiser votre séjour en Tunisie, et plus particulièrement votre voyage à Tunis découvrez notre sélection d’hôtels à Tunis

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Sud Tunisien

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager