Un groupe tunisien de Breakdance à la finale de la compétition «BOTY» à Montpellier

Un groupe tunisien de Breakdance à la finale de la compétition «BOTY» à Montpellier

- dans Non classé
0
partages
Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+
C'est quoi ce truc ?

Le groupe tunisien «Upper Army» vient d’être sélectionné pour la finale de la compétition internationale de Breakdance Boty, «The Battle of the Year» qui aura lieu le 17 novembre prochain, à Montpellier rapporte une dépêche TAP. Plusieurs groupes de breakdanceurs présenteront spectacle mettant en avant leurs qualités scéniques devant cinq juges.

Cette finale qui rassemblera les meilleurs groupes de dance, mettra également en avant les dernières innovations du B-boying (Breakdance) international et tentera de faire connaitre au public la culture Hip Hop.

Le groupe tunisien « Upper Army » est une troupe de danseurs professionnels spécialisés dans le Hip-Hop et la dance contemporaine. Parmi ces danseurs, Chouaïb Brik, président de l’association « Art Solution » qui fédère les breakdancers tunisiens et pilier de la sélection tunisienne du Battle of the Year (Boty Tunisie)., soutenue  d’ailleurs par l’Institut français de Tunis (IFT).

Depuis sa création en 2004, Upper Army  offre un espace de créativité et d’innovation. Les danseurs ont créé et développé des projets artistiques divers. En parallèle,  ils ont continué à participer aux compétitions aux niveaux national et international avec grand succès.

Le Breakdance est né dans le Bronx, à New York, dans les années 70. Les danseurs se mettent alors à composer des figures acrobatiques dans la rue, en jouant avec le sol. Cette nouvelle mode et ce nouvel art débarquent en Europe dans les années 80.

Partagez !
Twittez !
Partager
Partager
Partager
Partager
+

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

La Tunisie à 280 euros la semaine en 4 étoiles tout compris !

0partages Partagez ! Twittez ! Partager Partager Partager